Situation de l’association en cette fin 2016

La mairie du 2nd arrondissement de Paris épicentre annuel de nos AG.

Suite notre AGE, qui a eu lieu le 15 mai 2016 à la mairie du 2ème arrondissement de Paris, le nouveau bureau composé de 8 membres (voir C&L-NORML France)  a entrepris la lourde tâche de restructurer l’association à la fois en termes d’administration et de communication, selon les décisions prises lors de cette assemblée générale.

La mission devait s’étaler sur une année et nous ferons donc le bilan lors de notre prochaine assemblée générale, toujours à la mairie du 2ème à Paris. Nous remercions d’ailleurs sincèrement M. le Maire Jacques Boutault, qui nous avait gracieusement mis à disposition des locaux de la mairie pour notre réunion et qui nous le permettra à nouveau en 2017. Nous en profitons donc pour annoncer d’ores et déjà la date de cette prochaine AG : 

Dimanche 30 avril 2017, 10 h
Assemblée générale et conseil fédéral de la coordination C&L-NORML France
Paris, mairie du 2ème arrondissement

Save the date!

Compte rendu d’activités 2ème semestre 2016

Administration:

Le bureau s’est réuni physiquement en Lorraine début juillet afin d’entamer une restructuration administrative, à commencer par la modification du nom et de l’objet de l’association, désormais rebaptisée C&L – NORML France, la mise au point des lignes directrices et la formation de 2 équipes, l’une chargée de l’administration et l’autre de la communication.

Nos nouveaux statuts ont été approuvés en ligne le 30 septembre à 93% des suffrages exprimés (59 “oui”, 2 “non” et 3 abstentions sur 149 membres à jour de cotisation, soit une participation de 43%). Ils ont été enregistrés en préfecture de Haute-Garonne, le 5 octobre 2016.

Concernant le nerf de la guerre, (nos moyens financiers) nous avons réfléchi à de nouvelles sources de financement de type sponsoring ou mécénat. La recherche de financement, indispensable pour la pérennisation de nos activités, est prévue pour ce premier trimestre 2017.

La formalisation des collèges d’expertise, en collaboration avec l’organisation ECHO, ainsi que les invitations prévues pour des membres de droit sont prévus durant le premier semestre 2017.

Communication:

Allo, oui vous m’entendez? Je crois qu’il va falloir se mettre à jour.

Nous souhaitons développer une communication plus attractive et plus institutionnelle afin de mettre plus en valeur le sérieux et le travail de fond effectué jusqu’à présent, notre contenu doit être à même d’intéresser les professionnels de santé comme les usagers. Nous avons besoin de promouvoir une nouvelle image afin de ne plus être identifiés à tort comme une association d’usagers.

En effet, au delà des usagers et de leurs proches, C&L-NORML France cherche à rassembler tous les citoyens en faveur de la réforme sur les stupéfiants en faisant se croiser les expertises empiriques avec les expertises théoriques. C’est pourquoi nous travaillons depuis juillet sur ce nouveau site internet et nous allons soumettre lors de la prochaine assemblée générale une nouvelle identité graphique (nouveau logo, nouvelle direction artistique) pour la coordination.

Dans un 2ème temps, nous allons éditer de nouveaux supports de communication papier, afin de répondre à la demande croissante de nos adhérents désirant militer localement de façon plus active.  

Notre nouveau site web, plus avenant, plus structuré, plus complet et plus pertinent  est désormais en ligne : plus de 50 pages de contenu inédit et référencé, près de 150 articles, des portails dédiés aussi bien aux usagers qu’aux professionnels de santé.

L‘équipe Communication de C&L -NORML France recrute! Rejoignez nous!

Notre site sera amené à évoluer encore dans les prochains mois, d’autres mini-sites verront aussi le jour au gré de nos nouvelles campagnes. C’est pour cela que nous cherchons activement des personnes motivées, compétentes ayant un peu de disponibilité pour intégrer un équipe de personnes s’illustrant déjà dans la rédaction, l’illustration, la technique ou le community management.

Vous voulez participez? Contactez-nous.

Les événements 

1. Bardos, rencontre annuelle avec les adhérents

Comme chaque année, l’université d’été lors la 2ème semaine de septembre à été un temps fort de l’association. Merci encore à notre sympathique Maurice (adhérent de la première heure) qui a accueilli chaleureusement une colonie d’adhérents au coeur du pays basque.

2. Expogrow à Irun (frontière espagnole), foire internationale du chanvre

À chaque édition un espace est classiquement dédié aux associations françaises et espagnoles. Cette année cependant, en plus d’une pluie battante, nous avons été hélas placés dans un endroit qui ne permettait pas d’obtenir une grande visibilité, caché derrière un grand hall d’exposants et à côté du stand des secouristes, mais surtout près d’une très bruyante soufflerie d’un simulateur de chute libre d’un exposant qui empêchait toute discussion lorsqu’elle était en marche… 

De nombreux activistes ont tout de même pu se retrouver, que cela soit sur l’espace d’exposition ou dans les salles de conférence et notre équipe a pu rencontrer et tisser des liens avec des nouveaux acteurs, mais aussi avec d’éventuels financiers. Les débats de la société civile organisés autour de conférences particulièrement intéressantes étaient sans nul doute un point fort de la manifestation, malgré encore une fois une faible participation du public.

Le forum d’Expogrow organisé avec la collaboration de la Fundación Renovatio nous a permis de rencontrer de nombreux acteurs du monde cannabique, parmi lesquels Cristina Sánchez, professeur de biochimie et de biologie moléculaire de l’Université Complutense de Madrid qui réalise des études sur les propriétés antitumorales des cannabinoïdes, Carola Pérez, présidente de l’Observatoire Espagnol du Cannabis Médical et fondatrice d’une association d’usagers thérapeutique venant en aide aux patients, Charlo Green, activiste étasunienne venue tout droit d’Alaska, Louise Levayer, chercheuse française sur les problématiques liées aux drogues, Bareket Schiff-Keren, médecin israélienne spécialiste de la douleur et Zara Snapp, représentante de la Commission Mondiale pour la Politique des Drogues (GCDP) au Mexique.

L’organisation d’expoGrow nous a permis de une mini conférence de presse couverte par Vice magazine sur la thématique de la régulation, avec les collègues de l’association ECHO ainsi que Victor de French Touch Seeds.

3. Colloque au Sénat à Paris (10 novembre) :
“Légalisation du cannabis: l’Europe est-elle condamnée à l’impasse?”

A l’initiative d’Esther Benbassa, sénatrice du Val-de-Marne et directrice d’études à l’EPHE (Sorbonne), auteur de la proposition de loi « Légalisation contrôlée du cannabis », de Didier Jayle, professeur titulaire de la chaire d’addictologie du Conservatoire national des Arts et Métiers et Henri Bergeron, professeur, chaire Santé de Sciences Politiques, en partenariat avec la Fédération Addiction.

Dès le mois de février, nous étions informé de ce colloque par le Dr Jayle qui a eu la gentillesse de nous avertir en amont. Nous avons ainsi pu émettre nos commentaires et réserves quant aux thématiques et aux intervenants proposés. En plus d’avoir mis en exergue l’absence d’intervenants issus du monde associatif, nous avons pu profiter de l’occasion pour nous exprimer sur les enjeux de l’usage du cannabis thérapeutique, sujet trop méconnu voir méprisé par certains spécialistes et passant bien trop souvent à la trappe lorsque la thématique de légalisation contrôlée est abordée sur le territoire français.

L’idée d’une tribune pouvant rassembler professionnels de santé et patients demandant l’accès aux cannabinoïdes à visée médicale a alors émergée et fut soumise à Mme Benbassa qui s’est montrée intéressée.

L’association a également pu obtenir in extremis un temps de parole, à travers la voix de 3 de nos adhérents. On a ainsi pu entendre Greg s’exprimer au nom des patients et Jean-Philippe qui a pu présenter l’histoire de sa belle-fille Joséphine, atteinte d’un syndrome de Dravet qui va beaucoup mieux depuis qu’elle accède a des préparations fortement titrées en Cannabidiol (CBD).

Tous deux ont su émouvoir l’assemblée de part leur sincérité et la justesse de leur combat. Avant de clore le colloque, Olivier a également eu la chance de présenter un plaidoyer en sa qualité de médecin généraliste pour défendre un usage encadré des cannabinoïdes. Ce texte sera par ailleurs retravaillé de manière plus inclusive pour solliciter une audition auprès des Conseils nationaux de l’ordre ainsi que des académies de médecine et de pharmacie.  

4. Participation à des colloques internationaux sur le cannabis médical:

Consultez notre article récapitulant la tenue des colloques de Strasbourg (UFCMed) puis de Berne (STCM).  

Projets et Actions 2017:

Actions de réduction des risques

  • Mise en place, en exclusivité pour nos adhérents avec la fondation CANNA en Espagne, d’un partenariat permettant l’analyse des principes actifs provenant d’échantillons de fleurs et de produits dérivés du chanvre, afin de déterminer leur teneur en différents cannabinoïdes et en terpènes. Mieux connaître le produit permet d’adapter son usage et de réduire les risques.
  • Poursuite des assises des Cannabis social club avec la FAAAT, pour définir les outils ainsi que les bases sanitaires et légales pour le développement de CSC en France.
  • Participation au concours des Agences régionales de santé (ARD) pour le droit des usagers du système de santé en présentant le modèle des cannabis social clubs avec une supervision médicale.

Campagne pour la recherche et l’accès au chanvre médical

  • Pétition pour l’accès aux cannabinoïdes en médecine porté par des parlementaires, des professionnels de santé et des associations de malades : http://cannabis-medical.wesign.it/fr
  • Projet de documentaire web (52mn) thérapeutique : relance de l’appel à témoignage et teaser de présentation prévu pour le premier trimestre.
  • Travail sur la faisabilité d’une étude scientifique sur le CBD dans le but de demander une ATU de cohorte en collaboration avec les chanvriers et le milieu hospitalo-universitaire.
  • Mise au point d’un dossier de demande à l’ANSM permettant de replacer le chanvre dans la pharmacopée française.

Plusieurs autres projets sont en perspective, comme la coordination de la campagne Support Don’t Punish 2017 par exemple. Nous vous tiendrons informés plus en détail des perspectives d’action dans nos prochaines newsletters adhérents.

Avantages Boutique C&L-NORML France et partenaires:

En tant qu’adhérent, nous vous rappelons que vous bénéficiez de 20% de remise sur toute notre boutique en ligne, ce qui peut s’avérer très avantageux, par exemple lors de l’achat d’un vaporisateur de qualité. N’oubliez pas de nous demander votre code de réduction.

Les adhérents ont également droit à une remise de 20% chez notre partenaire Alchimia, en utilisant le lien et le code réservés aux adhérents de C&L-NORML France. Adhérents, consultez vos courriels pour le retrouver ou contactez-nous directement.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous,
une petite piste pour les résolutions de cette nouvelle année à venir :

J’adhère ou ré-adhère à C&L-NORML France

 

2 commentaires

Flux Rss
  1. CARIA

    Bonjour, j’aimerai savoir si vous connaissez un site de rencontre pour les personnes qui consomme du cannabis en Alpes Maritime, dans un cadre médical ou récréatif. Merci pour votre réponse, cordialement, Alain C.

    • Bonjour Alain,

      Ce n’est pas réellement le lieu et l’endroit pour poser ce type de question.

      Nous ne connaissons pas pour le moment d’agence matrimoniale spécifique aux usagers de chanvre en France, il existe cependant plusieurs sites américains pouvant sûrement répondre à vos attentes. Google est votre ami.

      Adhérer à l’association, militer et se mettre en relation avec d’autres adhérents de sa région est déjà un premier pas pour rencontrer du monde et rester actif au niveau social.

      Bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *