Débat stupéfiant à l’ONU.

Nous avons besoin de changements réels

et nous en avons besoin maintenant !



Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player



ENCOD porte
au cœur de l’ONU, à Vienne, le combat pour des politiques justes en matière de drogues.

ANVERS, le 20/02/2014 La coalition européenne pour des politiques des drogues justes et efficaces (ENCOD) jouera un rôle actif lors de la rencontre annuelle de la Commission des Nations Unies sur les Drogues Narcotiques (CND) à Vienne (du 13 au 21 mars). Cinq représentants d’ENCOD se joindront à la discussion et ENCOD organisera un Centre de presse alternatif, dans le but de reporter les processus et développements spectaculaires de réformes des politiques des drogues ayant cours sur la planète. Lors du Débat de Haut Niveau politique (High Level Segment) de la CND, les membres d’ENCOD mettront en terre des boutures de cannabis en face des locaux de l’ONU.

Le centre de presse alternatif sera tenu par des membres d’ENCOD issus de divers pays européens [dont des militants de Chanvre & Libertés, ndlasso], ainsi qu’une équipe médiatique expérimentée comptant des journalistes, cameramen, producteurs tv et experts des médias sociaux. Ils produiront du contenu et des interviews qui seront essaimées sur Internet, en parallèle d’une production de communiqués de presse et d’une couverture Twitter. « Nous voulons informer de ce qui se passe au sein de la CND de l’ONU, à ce moment crucial de l »Histoire, où des pays comme l’Uruguay, l’Espagne ou les États-Unis se détournent de leur stratégie de ‘guerre à la drogue’ répressive, lui préférant l’approche pragmatique de modèles de régulation » a déclaré Joep OOMEN, le coordinateur d’ENCOD.

La délégation ENCOD comptera parmi elle l’auteur anglais Doug Fine (‘Hemp Bound‘, ‘Cannabis and the New Green Economic Revolution‘), Dionisio Nuñez (ex-ministre bolivien de la feuille de Coca), Urki Goñi (président de la féderation basque des Cannabis Social Clubs en Espagne), l’activiste slovène Janko Belin, et le coordinateur d’ENCOD Joep Oomen, de Belgique.

Durant le Débat de Haut Niveau de la 57ème session, les 13 et 14 mars, les membres d’ENCOD planteront des boutures de Cannabis (vendues légalement dans un grand nombre de growshops viennois) sur le parreterre faisant face à l’entrée des bâtiments abritant l’ONU, célébrant ainsi les avancées juridiques ayant eu lieu quant au Cannabis dans un grand nombre de pays et territoires de par le monde. Joep OOMEN : ‘La prohibition des drogues a été un échec sur toute la ligne, et la guerre aux drogues ne cesse d’être perçue comme une politique inefficace et préjudiciable, aggravant voire provoquant des problèmes au lieu de les résoudre. La CND ne peut continuer ses tractations comme s’il n’en était rien. Le message est clair : nous avons besoin d’un changement réel, et nous en avons besoin maintenant. »

Les médias autrichiens et internationaux sont les bienvenus au Centre de presse d’ENCOD pour travailler avec des experts et militants de tous les continents, et en apprendre un peu plus sur ENCOD et sur les avancées récentes concernant les politiques internationales des drogues. Merci de nous contacter au préalable via office@encod.org
ENCOD, basée à Anvers en Belgique, promeut depuis 1993 des politiques des drogues justes et efficaces. Le 6 décembre dernier au Parlement Européen, à Bruxelles, ENCOD présentait un manifeste contenant dix recommandations au Conseil Européen. Ces recommandations furent formulées par le Parlement Européen en 2004, mais n’ont jamais été mises en pratique.

Source : Français : https://www.encod.org/info/Nous-avons-besoin-de-changements.html

Anglais : www.encod.org/info/We-need-real-change-and-we-need-it.html

banner_para_baja-d22cf

1 commentaire

Flux Rss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *