Nos doléances

 En venant marcher avec nous lors de cette manifestation :

  • Vous participez à faire évoluer le discours sur le chanvre, ses usages et ses usagers.
  • Vous revendiquez la régulation de la filière cannabicole au nom de la santé publique.
  • Vous luttez contre les contrevérités scientifiques et les clichés erronés qui sclérosent tout débat.
  • Vous rencontrez de nombreux activistes, occasion de créer des liens pour se fédérer et coordonner davantage nos actions.

Nos dirigeants politiques doivent nous voir et nous écouter car la réforme de la loi de 1970 est une urgence de santé publique : non seulement pour des milliers de malades qui risquent la prison alors qu’ils ne désirent que de vivre en meilleure santé, mais aussi pour des millions d’usagers récréatifs qui ne bénéficient d’aucune stratégie de réduction des risques.

  • La prohibition freine la prevention et renforce les addictions : tous ensemble pour la régulation.
  • La prohibition occulte les recherches et manipule l’opinion : tous ensemble contre la désinformation.
  • La prohibition est un fléau : tous ensemble contre ses dommages colossaux.
  • Sachons dire stop au mépris des enjeux de la régulation en termes de santé publique, de cohésion sociale et de justice dans notre pays.
  • Stop au gaspillage colossal de l’argent du contribuable dans une politique démontrée inefficace et contreproductive à tous les égards.

Changeons notre regard sur les politiques publiques en matière de lutte contre les addictions: Réguler c’est améliorer la santé, la sécurité et les économies de tous les français, notamment des plus vulnérables.

Notre diversité ; c’est notre force.

Alors, que vous soyez malade ou bien portant, usager ou non, étudiant, actif ou retraité, …

Il peut s’agir de votre santé ou de celle d’un de vos proches, mais aussi de votre casier judiciaire ou de celui de vos enfants.

Tous ensemble pour un retour de la plante cannabis dans la pharmacopée et une véritable politique de réduction des risques respectant les droits des usagers.

Pour cela 3 mots d’ordre :

  1. Dépénalisation de l’usage,
  2. Régulation des Cannabis Social Clubs
  3. Délivrance en pharmacie sur prescription médicale.

Tous ensemble, nous existons et voulons faire entendre notre voix !

Ensemble marchons pour la légalisation du cannabis « Cannapride 2017 »,

le samedi 29 avril à Paris Bastille à 14h*

partout en France le samedi 13 mai 2017 

Plus de Compassion et d’Education – Moins d’Addictions et de Contrefaçons – Seule la Régulation Apporte les Solutions !

  • Compte tenu de l’élection présidentielle, cette année exceptionnellement la date pour le rassemblement à Paris est avancée au samedi 29 avril.