José Mujica pour le Prix Nobel de la Paix 2014 ?

mujica_nobel

 

Un nombre grandissant de citoyens de tous pays proposent au Comité Nobel la candidature de M. José Mujica, président Uruguayen surnommé « le président le plus pauvre du monde », à la candidature pour le prix nobel de la Paix de cette année. Nous avons choisi de retranscrire ici la traduction d’une lettre envoyée par des universitaires d’outre-Rhin.

Vous avez jusqu’au 31 janvier pour écrire vous-mêmes au comité Nobel, si vous souhaitez donner plus de poids à cette candidature !

 

Plus d’infos :

Sur le site d’ENCOD.

Sur le site de Drug Peace Institute.

 

 

*     *     *     *     *

ubremenFaculté de Droit Université de Brème

Prof. em. Dr. Lorenz Boellinger

À l’attention du Comité Nobel de Norvège
Henrik Ibsens gate 51
0255 Oslo, NORVEGE.

E-mail : postmaster@nobel.no

 Brême, le 14 janvier 2014

Nomination de José Alberto Mujica pour le Prix Nobel de la Paix 2014

Mesdames, Messieurs,

Par la présente les professeurs Allemands d’Université soussignés désirent nommer José Alberto « Pepe » Mujica Cordano (né le 20 Mai 1935 à Paso de la Arena, Montevideo, Uruguay), actuellement président élu de l’Uruguay (Republica Oriental del Uruguay), pour le Prix Nobel de la Paix 2014.

Le prix Nobel doit être décerné à José Mujica pour ses mérites dans la poursuite des droits de l’homme, la sécurité humaine et le développement durable dans son pays, aussi bien qu’en Amérique Latine en général.

Pendant les dernières années Mr. Mujica est devenu un motivateur et un modèle pas seulement pour la jeunesse de la planète, mais pour nous tous. Il y a au moins trois raisons pour cela :

  • sa transformation authentique et effective de membre de la Tupamaros-Guérilla en protagoniste de paix, démocratie, droits de l’homme et la primauté du droit; en plus, il a joué un rôle central dans la transformation des Tupamaros en groupe politique légal.
  • sa mode de vie humble (« le leader le plus humble du monde ») qui comprend son refus de richesse individuelle et de consommation excessive, et sa profession d’éleveur de fleurs ; ceci constitue une agréable contradiction avec un mode de vie débauchée, aussi bien sur le plan de richesse et de pouvoir, avec les autres dirigeants politiques et économiques
  • son approche courageuse envers une politique de drogues progressive et basée sur la science qui se positionne en forte opposition avec le régime global prohibitionniste échoué, présentement de vigueur Mr. Mujica a passé plusieurs années en prison, il a souffert d’un isolement cellulaire prolongé et fût menacé d’exécution extra-légale. Au lieu d’être rempli d’amertume ou de chercher la revanche violente, il est devenu un véritable démocrate et le président élu de l’Uruguay.

En 2013, José Mujica signa une loi qui légalise le commerce contrôlé et réglé de la marihuana en Uruguay. Cette loi est destinée à réduire la délinquance et la violence de bandes dans son pays, de réduire ainsi les menaces envers la population, la santé et l’ordre publiques. Sa stratégie est de ne pas jouer la liberté contre la sécurité, mais par contre d’améliorer la sécurité par la liberté. Cette stratégie comprend la reconnaissance et l’approbation de l’auto-
détermination au lieu de la criminalisation et ses effets secondaires tels que l’émergence de marchés noirs, la formation de bandes et de cartels, le blanchissement d’argent, la corruption, la violence, les prisons surpeuplés et d’autres problèmes sociaux. En même temps cette stratégie renforce les moyens pour un usage de drogues sensible, la prévention et le traitement.

Il s’agit d’une stratégie rare mais plein d’entrain et courageuse qui constituera probablement un nouveau paradigme en matière de politiques de sécurité et santé publique, spécialement dans une région du monde qui souffre des effets secondaires dévastateurs de la prohibition des drogues, tels que les dizaines de milliers d’homicides et d’enlèvements violents, ainsi que la destruction et la pollution de grandes espaces de la nature. Cette nouvelle approche de la politique de drogues est d’un intérêt primordial pour les autres nations de l’Amérique du Sud et de partout dans le monde et est soutenue par des anciens et actuels dirigeants de nombreux de pays. Pour cette raison, l’approche de Mr. Mujica est conçue pour aider les gouvernements à briser le cercle vicieux de la violence, la corruption et la répression disproportionnée, associées aux méthodes traditionnelles de la prohibition.

En somme nous sommes fortement convaincus que José Mujica est un candidat excellent à qui décerner le prix Nobel de la Paix en 2014.

Sincèrement votre,

Prof. Dr. Lorenz Böllinger (porte-parole),

Prof. Dr. Horst Bossong,

Prof. Dr. Henner Hess,

Prof. Dr. Stephan Quensel,

Prof. Dr. Sebastian Scheerer,

Prof. Dr. Henning Schmidt-Semisch

Prof. Dr. Heino Stöver,

Prof. Dr. Gundula Barsch,

Prof. Dr. Johannes Feest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *