Cannabinoïdes en médecine : résumé de deux colloques internationaux d’envergure

Une délégation du collège Santé & Prévention de Chanvre & Libertés était récemment présente pour deux événements majeurs concernant la communication scientifique sur les cannabinoïdes en médecine : la 5ème conférence internationale de l’Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine (UFCM-I Care) à Strasbourg et la 2ème Conférence de la Swiss Task Force pour les Cannabinoïdes en Médecine à Berne (Suisse).

5ème conférence internationale de l’UFCM-I Care

Strasbourg, le 21 octobre 2016 à la faculté de pharmacie de Illkirch (Strasbourg)

Logo UFCMed

L’UFCM-I Care organise chaque année un important colloque sur les vertus thérapeutiques du chanvre

Pour la 5ème année consécutive, l’Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine invitait des médecins et chercheurs émérites pour parler de ce sujet largement méconnu en France.

Il est important de saluer la persévérance et le courage de l’UFCM-I Care, une association qui chaque année enrichit les bases scientifiques du débat, invitant des chercheurs de pointe du monde entier à présenter au public et aux professionnels de santé leurs travaux sur le potentiel médical du chanvre et des phytocannabinoïdes.

Ceci n’est pas une mince affaire puisqu’en France, présenter le chanvre sous un jour favorable dans un lieu d’éducation est toujours passible d’une peine de 7 ans de prison.

[Consulter le résumé de ce 5ème colloque sur le site de l’UFCM]

Dr Rudolp Breneisen

Dr Rudolf Brenneisen, expliquant les différents modes d’administration du chanvre lors de cette dernière édition du colloque de l’UFCM-I Care

*

« Cannabinoïdes dans la médecine – Tendances nouvelles »

Conférence STCM 2016  – 12 novembre 2016, Hôpital Universitaire de Berne

Logo Swiss task force for cannabinoids in medicine

Logo de la Swiss Task Force for Cannabinoids in Medicine (STCM)

Le 2ème colloque organisé par la STCM a réuni un grand nombre de participants dans un vaste amphithéâtre de l’Hôpital Universitaire de Berne, certains ayant fait un long chemin (Allemands, Italiens, Français, Autrichiens…) pour assister au passage en revue de la littérature scientifique récente sur l’usage médical du cannabis, par des chercheurs spécialisés venant du monde entier.

Ethan Russo (USA), Guillermo Velasco Diez (Espagne), Timna Naftali (Israël) ou encore Mahmoud ElSohly (USA), des scientifiques de renom ont présenté leurs différents travaux. La parole a également été donnée aux cliniciens comme Kurt Blass, médecin généraliste à Vienne ou Eva Milz, psychiatre à Berlin.  

Berne STCM 2016

Plus de 400 personnes intéressées par la question de l’usage des cannabinoïdes en médecine à Berne

Dans un hall d’accueil chaleureux et bondé, différents exposants assuraient la promotion de leurs produits à base de phytocannabinoïdes, comme Bedrocan (fleurs et granulés), Purexis (baume, crèmes et huiles de CBD) ou encore Trigal Pharma (gélules de CBD). Une partie de la documentation accessible liée à ces produits était aussi disponible en français.

Le programme, très vaste, embrassait les champs de la recherche clinique, de la biologie, de la botanique, également le domaine législatif avec notamment les difficultés d’accessibilité du cannabis médical. Le rythme fût très intense : pas moins de 17 présentations d’environ 20 minutes chacune se sont succédées tout au long de la journée, pour se clore sur une discussion ouverte avec l’ensemble des participants.

La conférence a débuté à 9H15 par un discours de Rudolf Brenneisen, professeur en pharmacie à l’Université de Berne (département de recherches cliniques) et président de la STCM, suivi de Markus Jann, chef de la section drogue à l’Office Fédéral de Santé Publique Suisse, démontrant l’implication des professionnels de santé ainsi que celle du monde politique suisse. 

Les présentations exposées lors de la conférence :

Nous vous invitons à prendre connaissance des différentes présentations (en anglais) qui ont vocation à être vues et partagées le plus largement possible au sein de la communauté scientifique française :


Pour aller plus loin : 

1 commentaire

Flux Rss
  1. Pingback: Situation de l’association en cette fin 2016 | C&L – NORML France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *